Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Faire du ciel le plus bel endroit de la terre!

Publié le par Olivia Beltrani

Faire du ciel le plus bel endroit de la terre!

Voilà la phrase qui m'est sans doute venue à l'esprit ce 21 avril 2008, jour de mon premier jour de stage d'intégration chez Air France! J'étais sur mon petit nuage ce matin là :)

Dans chaque compagnie aérienne, il est obligatoire d'effectuer un stage avant de pouvoir commencer à voler: chez AF il dure 3 semaines pour la première année, puis vous continuez par 2 semaines la deuxième année et 1 semaine la troisième année; on considère à partir de ce moment là que vous êtes "titulaire".

Ca peut paraître long, mais il se passe énormément de choses pendant ce mois de stage et en prime on s'en sort pas trop mal quand on pense que quelques années en arrière ces 6 semaines étaient faites en une seule fois!

Me voilà donc en route pour cette première semaine de stage, à Orly! Ayant été affectée sur "Europe" ( = moyen courrier), c'est ici que je commencerais à revoir des tonnes de notions théoriques, que j'aurais des cours de secourisme, extinction de feux, simulations de vol (avec des dépressurations cabine, des turbulences, des atterrissages d'urgence et des évacuations à la pelle...), et même une simulation d'amerrissage, dans une "fausse" piscine (il s'agit d'une machine qui vous secoue de partout comme si vous étiez perdue en plein océan) qui nous aura valu de sacré fous rires!! On se rend compte de suite que les moyens mis à disposition pour la formation des navigants est sans commune mesure avec celles des autres compagnies françaises... encore une preuve si nous en avions besoin que nous sommes bien chez Air France!

Ma promo est composée aussi de pas mal d'amis, certains de chez Airlinair, d'autres rencontrés pendant mon CSS ou des sélections... et oui, être navigants veut aussi dire faire partie d'un petit monde à part, et il faut dire qu'avoir passé ce stage ensemble a été vraiment une super expérience!

Nous découvrons aussi des cours très intéressants: le CRM ou formation aux facteurs humains, qui nous permettra aussi chaque année de voir de quel manière l'humain entre de manière incontournable dans la vie d'un avion, et de son vol et malheureusement très fréquemment dans les accidents aériens. Il s'agit aussi de débriefer sur certains accidents, ce qui n'est toujours pas évident mais par contre essentiel pour comprendre et éviter de répéter les mêmes erreurs.

Et bien évidemment je ne peux pas ne pas évoquer notre formation avec le gentil monsieur sécurité, ex GIGN, qui nous apprend à coincer, menotter et ligoter les méchants. Sacré expérience...réitérée celle là aussi chaque année pour notre "maintien de compétences". J'ai d'ailleurs appris ce jour là pas mal de bases de défense utiles chaque jour... saviez vous par exemple qu'il n'y pas de place pour un oeil ET un doigt dans l'orbite?! Je vous laisse imaginer le truc bien gore... moi je ne m'en suis toujours pas remise!!

A la fin de cette première semaine: c'est l'heure des examens!! Toute la semaine, à savoir 5 pauvres petits jours, nous avons dû reviser comme des fous jusqu'à pas d'heure (en général rentrée vers 18h à la maison pour réviser jusque 23h-minuit!) pour réussir nos exams et donc être aptes pour la suite! Bah oui on n'est pas là que pour rigoler.... mais heureusement pour nous, nous réussissons tous haut la main!!

En route donc pour la semaine 2 et 3, à Roissy cette fois: welcome à l'Ecole du Service en Vol by Air France. Et ouais, rien que ça!! En même temps la classe à la française, ça ne s'invente pas...! Pendant ces 2 semaines nous devons venir chaque jour en uniforme et tirés à quatre épingles (cf mon post sur l'uniforme!!): notions commerciales, service en vol, connaissances sur les cultures et les us et coutumes, de communication (entre collègues ou passagers), mises en situations... absolument tout est passé en revue!! Nous avons également droit à un cours avec la marque Clarins qui nous apprend à nous maquiller correctement (et en prime on repart avec pleins de chouettes échantillons de produits).

Ces deux semaines nous semblent longues: nous on a envie de voler!!! Et pourtant la boule au ventre commence à se faire sentir au fur et à mesure que les jours s'écoulent...

Et puis le 16 mai arrive enfin: ce jour, nous signons notre CDI. La main un peu tremblante, on est tous le sourire figé aux lèvres dans un grande salle de réunion et on a du mal à croire que ce contrat tant attendu est bien là sous nos yeux!

Avant notre premier vol, et notre "mise en ligne", il nous reste notre QT avion: la qualification machine. Il faut savoir qu'un PNC a le droit de se qualifier sur 3 familles d'avions, porté à 5 si l'avion a des variantes (exple: si vous êtes qualifiés sur Airbus A320, vous êtes aussi qualifiés sur A318, A319 et A321). Sur moyen courrier il s'agit dont d'une qualification sur A320. J'ai adoré volé sur cette machine! Pour être qualifié, vous passez des tests écrits bien sûr, mais surtout vous devez passer avec succès: le saut au toboggan, ouverture et fermetures des portes, l'ouverture des issues de secours, exctinction de feux et mise en situation dans une cabine enfumée où vous devez passez une cagoule puis faire une annonce à l'interphone avec. Une journée encore bien riche et remplie! Et tous les ans, vous recommencez, sous peine de perdre votre qualif. Cela vous permet d'être considéré comme PNC compétent, et de porter l'insigne "security" qui veut dire que vous êtes aptes à travailler sur la machine. Une visualisation avion est aussi nécessaire avant d'être considéré comme qualifié! SI vous n'êtes pas compétent (ce qui arrive plus fréquemment sur long courrier: certains ont la qualif A340, d'autres B777....) dans ce cas vous ne pouvez qu'avoir des actions commerciales...!

Pendant toute la durée de notre mise en ligne, et surtout de notre période d'essai (6 mois!), nous sommes considérés comme des "bleus" et c'est même marqué sur notre liste équipage (parfait pour les bizutages quoi....!!).... nous tous ce qu'on a envie de connaître pour le moment c'est: quel sera la destination de notre premier vol????

Alors, à votre avis??

Faire du ciel le plus bel endroit de la terre!
Faire du ciel le plus bel endroit de la terre!

Partager cet article

Repost0

Ah!! Un trou d'air!!

Publié le par Olivia Beltrani

Ah!! Un trou d'air!!

Qu'est ce que j'ai pu entendre cette phrase!! Encore aujourd'hui d'ailleurs.... et bien, déjà sachez que non, les trous d'air n'existent pas! C'est une expression, l'impression de "tomber dans un trou" mais en réalité il s'agit de turbulences, plus ou moins violentes certes, mais de turbulences météo!

Face aux nombreuses questions reçues, aujourd'hui j'ai donc envie de vous écrire un article un peu plus technique, en espérant que cela vous permettra de comprendre et surtout d'appréhender un peu moins cet aspect désagréable mais tellement habituel lors d'un vol!

En effet lorsque l'on devient PNC ou PNT, nous suivons des cours théoriques sur l'avion, et sur tous les aspects techniques et météorologique autour de celui-ci: je pense que cela aide à démystifier toutes les sensations que l'on peut ressentir une fois à bord. Après tout, nous avons toujours peur de l'inconnu, alors quand on sait pourquoi telle ou telle chose se produit, la peur nous lâche!

Très succintement, une turbulence est un changement d'air autour de l'avion. Ni plus ni moins. Après les sensations et le type de turbulence changent selon qu'elles aient lieu en ciel clair, autour d'un orage, en cas de changement de température, turbulences dites "de sillage" etc... Cela donnera lieu à des secousses plus ou moins violentes, à des chutes (mais jamais de centaines de mètres comme on a l'impression lorsque cela se produit). Sachez que les ailes d'un avion ne cassent PAS, cela n'est jamais arrivé pendant des turbulences. Et contrairement aux "on dit", aucun avion n'est jamais tombé à cause de turbulences, cela est beaucoup plus complexe et en général lié à la gestion humaine, à d'autres causes moteur ou panne etc...

Par contre je tiens à vous le rappeler: elles peuvent vous, nous, blesser, et non ce n'est pas juste pour vous dire de rester assis, ceinture attachées: des turbulences violentes peuvent faire de gros dégâts sur VOUS et être de ce fait très dangereuses. Et même parmi les PNC... des os cassés (côtes contre des accoudoirs, sacrum, voire même des traumatismes crâniens...), des lésions internes.... lorsqu'on vous donne ce genre de consigne, ce n'est pas à la légère!

Alors parfois c'est vrai on annonce des turbulences et finalement on ne ressent pas grand chose: ma foi, vaut mieux prévenir que guérir non?

Il m'est arrivé d'être soulevée comme si j'étais en apensanteur, de me retrouver sur les genoux d'un passager (qui semblait très, très content..!!), voir même d'avoir une otite barotraumatique! J'ai vu des collègues être malades, j'ai passé un vol assise la tête verte comme Shrek, je me suis même retrouvée coincée dans les toilettes à ne pas savoir en sortir tellement ça bougeait! Mais voilà il ne faut pas en avoir peur, même si je vous l'accorde parfois certaines turbulences sont très très impressionnantes!

"PNC, ici le poste de pilotage, turbulences sévères": à quelques mots près selon les compagnies, ceci est l'annonce pour nous indiquer que ça va secouer vraiment fort et que là on doit trouver asap de quoi nous sécuriser et sécuriser notre matériel (lorsqu'on est en plein service par exemple). Dites vous bien que là, va falloir avoir certainement l'estomac accroché (et prier pour que le poulet ne reparte pas par là où il est entré....). Pas le moment d'aller aux toilettes, compris?! Parfois j'ai l'impression que non alors désolée si je me répète... :p

Sachez enfin que les pilotes sont entraînés pour ce genre d'évènement, ils voient arriver les turbulences et à 90% du temps ils sont capables de les éviter!

Le mot de la fin sera donc très clair et précis: fasten your seat belts!!!!!

Partager cet article

Repost0

Rentrer chez Air France: tout un art (à la française bien sûr!)

Publié le par Olivia Beltrani

A quelques jours de souffler mes 7 bougies chez Air France (je m'inquiète un peu, 7 ans, c'est comme pour le couple?! Est ce que je dois me préparer au piiiiiire?!), j'ai envie de vous faire découvrir la journée de sélection PNC chez Air France. Accrochez vos ceintures et préparez vous au décollage c'est tout un programme!

Il faut savoir que les sélections PNC en général sont très complètes, il s'agit de journées entières (voir 2!) où au fur et à mesure vous voyez vos collègues s'asseoir sur des sièges éjectables et vous, bah vous priez Saint Michel (le saint patron de navigant tout de même!) pour ne pas faire partie de la liste des sortants mais bien des entrants! Tout ça pour, il faut bien le dire, le plus souvent des petits contrats renouvelables... Rentrer chez Air France est donc le summum, le best of du best of, la cerise sur la chantilly du gâteau, top of the pop quoi!! Un CDI, une grande compagnie, des avantages, un bon salaire, la gloire... je vous en passe mais le but est là: tu es PNC, tu veux rentrer chez AF. POINT. What else?

Toutes ces sélections m'auront dont préparé à la plus stressante du toutes les sélections. Surtout que pour être tout à fait honnête je m'y suis reprise à 2 fois!! J'ai eu la chance de réussir toutes les sélections des compagnies ici en France (j'ai failli tenter Emirates et finalement me suis ravisée!), mais j'ai échoué une première fois chez Air France, lors de mon entretien final.. la raison? Je cite (je rêve encore de cette phrase la nuit): "vous n'avez pas suffisament étayé votre motivation pour rentrer chez Air France". Franchement, je cherche encore le sens du pourquoi du comment de cette phrase aujourd'hui. Et comme en prime il vous faut attendre 1 an pour prétendre repasser les sélections, je peux vous dire que je l'ai tournée dans tous les sens et j'ai tout imaginé: me tatouer ma motivation sur le front, faire la pom pom girl, coucher? Bon peut être pas jusque là, un tatouage suffit.

Voilà donc comment je suis arrivée lors de cette deuxième journée de sélection: M.O.T.I.V.E.E

L'enjeu est tellement important à ce moment là, que j'ai même pris une chambre d'hôtel pour dormir sur place (la sélection à lieu à Villepinte), alors que j'habitais juste Paris 15° pour être sûre d'être là à 7h45 tapantes, habillée de mon plus beau tailleur, maquillée et coiffée à la perfection. Je trouve que déjà rien que ça, ça prouve une méga motivation non?!

L'ambiance est aussi tendue qu'un string. Pour ma part, j'ai retrouvé des amis et collègues ce jour là, priant bien sûr que je ne me tape pas la honte intégrale en ratant une épreuve devant eux.. ils ont du certainement se dire la même chose!

On vous fait attendre dans une salle qui ressemble à une vrai salle d'embarquement!

Rentrer chez Air France: tout un art (à la française bien sûr!)

Et vous voilà partie pour, vous l'espérez, une trèèèès longue journée!

Première épreuve: l'anglais. Toutes les épreuves sont éliminatoires, mais échouer à celle-ci, c'est un peu comme partir après le premier conseil de Koh-Lanta, clairement tout le monde vous regarde comme un pestiféré. Qui a envie de vivre ça?!

Le test est tout à l'oral, mais il ne s'agit pas que de compréhension mais de logique, synonyme, grammaire... et en prime on vous sert l'anglais à toutes les sauces: irlandaise, australienne, ricaine et même franchouillarde! Bizarrement ce qui vous ferait rire en temps normal vous mets dans un état de panique ce matin là: "mais bordel il veut quoi celui là?! la direction du terminal ou des toilettes??? mais parle normalement espèce d'abruti!!!" Oui, à ce moment là le PNC n'est plus classe, c'est une bête sauvage à l'affût du moindre mot qui pourrait lui permettre de répondre correctement et de ne pas se planter. Le PNC est un humain comme les autres j'arrête pas de vous le dire.

De retour dans votre salle d'attente/embarquement/torture, vous attendez les premiers résultats... et là d'un coup vous entendez ça:

Et oui le vice est poussé jusqu'au bout!! Toute la journée le petit jingle d'ADP résonnera à vos oreilles comme le glas ou la consécration de votre réussite! Encore aujourd'hui, mon cerveau assimile directement ce son à cette salle! Never forget.

Cette douce musique vous annonce donc que les résultats sont proclamés, vous voilà en train de vous lever et de courir devant les écrans en espérant NE PAS voir votre nom. Car uniquement pour cette épreuve, on vous mets la honte jusqu'au bout juste en mettant les noms des non reçus... et là tu vois quelqu'un essayer de partir en crabe pour ne pas être repéré. Trop tard Gérard, on t'a tous vu.

Nous voilà donc partis pour l'épreuve n°2: les tests psychotechniques. Comme ça fait 2 mois que vous potassez vos bouquins et que vous essayez de comprendre pourquoi le triangle B n'est pas de la même famille que les triangles A,C et D, vous avez bon espoir que votre cerveau fasse enfin le lien et comprenne miraculeusement tous ces dessins qui diront de vous si vous êtes logiques et trop trop intelligent! Le but n'est pas de tous les faire en 20mn (d'ailleurs ce serait impossible), mais de les faire BIEN! Alors vous voilà appliquée (surtout pour une littéraire comme moi) et consciencieuse.... bon l'avantage c'est que si tu te rates cette fois ton nom ne sera pas affiché en grandes lettres face à la foule.

Nouveau petit jingle... yes c'est bon!!! Nouveau petit écrémage, mais la pire épreuve reste à venir: l'entretien de groupe. Avant d'aller vous entretuer respectueusement entre collègues, une petite "pause" s'impose, non éliminatoire, les tests de personnalités. Ils seront utilisés uniquement si vous réussisez l'entretien de groupe et que vous vous retrouvez face au recruteur pour l'entretien individuel. Oui, bah ce n'est peut être pas éliminatoire, mais la pression est toujours là: et si je suis une psychopathe psychorigide psychoparanoïaque??? Ma foi, je pense que de toute façon ce qui est fait est fait, à 26 ans on ne peut plus grand chose pour vous. Il faut à tout prix éviter les "je ne sais pas" donc même si les deux extrêmes ne vous conviennent pas à 100%, soyez sûr de vous et décidez!

Revenons donc à l'entretien de groupe... là où vous vous devez de sortir diplomatiquement votre épingle du jeu, sans trop bitcher, tout en vous intégrant à la perfection au groupe, solidarité pnc oblige. Un savant mélange qui est une vraie épreuve casse gueule pour les 3/4 des gens présents. En général les personnalités ressortent d'un coup et avec 3 personnes qui vous observent pendant toute la durée de l'épreuve rien ne leur échappe. Il ne faut pas être négatif, pas individualiste, ne pas prendre la parole au nom du groupe mais il faut tout de même se faire repérer et montrer qui vous êtes et de quoi vous êtes capables. Montrer que vous êtes respectueux, que vous savez vous adapter, que vous travaillez en groupe tout en sachant utiliser vos propres compétences.... je défie quiconque de tenter une telle épreuve, bien plus difficile qu'il n'y parait!!

Vous êtes donc en général un groupe qui organise un voyage (pour moi c'était l'Islande) et chacun a une tâche précise à accomplir tout en respectant certaines contraintes et en faisant au mieux pour le groupe. Au fur et à mesure de l'épreuve il y a des tonnes de complications qui vous tombent dessus: comment gérer? Comment détourner? Je peux vous dire que j'ai vu de tout durant cette épreuve... rester zen, c'est le maître mot! Souriez, vous êtes observés! Même si vous avez envie de faire bouffer son crayon à votre collègue qui a décidé de se reconvertir en G.O et de se la jouer solo, tant pis pour lui :p

Une fois vidé par cette avant dernière épreuve, l'attente est longue, très longue.... le voilà le jingle. Cette fois la foule se précipite moins, ça flippe à mort!!!! Et il y a de quoi: sur les 20 personnes restantes, il y a quoi? 7 personnes retenues peut être. Dont vous. Et là, votre dernier entretien vous revient en tête comme un boomerang et cette foutue motivation pas assez étayée revient vous hanter!! Mais qu'est ce que je vais dire cette fois pour qu'on me prenne?????

L'attente est ici interminable... pour ma part je ne passerais pas avant 3 longues heures... on essaie de discuter et rigoler avec les restants, ma chance est que j'étais avec une amie ce jour là! Mais je suis tout de même restée toute seule à la fin dans cette salle, vraiment impressionnant! Et encore, je ne devais passer mon entretien que 2j plus tard, sauf que j'ai bondi sur l'occasion: une folle a demandé à reporter son rdv car elle disait avoir mal à la tête... ni une, ni deux j'ai proposé d'échanger ma place avec la sienne (suicidaire la nana!!): je vous l'ai dit, suis M.O.T.I.V.E.E

On y est: l'entretien final. Je retombe sur la même recrutrice que l'année passée, une killeuse. J'avais terminé mon entretien sur les rotules l'année d'avant, du coup j'ai peur mais en même temps j'ai 1 an d'airlinair à mon actif, je me sens donc bien plus confiante et sûre de moi et de mes compétences. L'entretien dure facilement 1h... tout se joue maintenant.

Votre avenir est entre vos mains, on ne vient pas ici les mains dans les poches, cet entretien vous le préparez dans les moindres détails, vous avez des mots et des phrases clés dans votre tête que vous savez que vous devez réussir à placer, mais vous devez aussi vous montrer telle que vous êtes, pourquoi c'est VOUS et non pas un autre PNC qui mérite votre place. Et cette place je tuerais presque père et mère pour l'avoir, je vous l'ai dit j'ai les crocs! Je sais que j'ai une chance de réussir et cette chance je veux, je dois la saisir! Je suis votre PNC ;)

J'ai passé quelques entretiens dans ma carrière, certains plus faciles ou cool que d'autres, encore aujourd'hui celui ci a été le plus difficile de toute ma vie professionnelle. On n'est pas là pour rigoler, mais pour mettre des gens dans des avions, voyez? Faut pas se louper. On passe à la loupe votre CV, votre parcours, on essaie de vous déstabiliser, on parle du métier de PNC, de mises en situation totalement improbables, et vous ne flanchez pas, question après question vous êtes présent et répondez du tac au tac. Ensuite on passe à la phase plus "psychologique", on s'appuie de votre fameux test de personnalité et là encore on vous pousse à bout, on essaie de vous déstabiliser, de vous faire douter de vous même et de vos capacités. Et vous y allez, vous donnez tout!! Et la question fatidique: pourquoi Air France et pourquoi vous? Et là.... bah je peux vous dire qu'elle s'est prise ma motivation en pleine face ce jour là!!!!! :)

Et puis un soir vous rentrez du boulot, 2j se sont écoulés depuis cette journée de ouf, vous allumez votre pc, ouvrez votre boîte mail... le mail est là. Le coeur bats à 1000, je clique ou pas?? Et là réponse noir sur blanc: "vous avez passé avec succès les sélections PNC".

Le plus beau mail de ma vie. J'en ai pleuré de joie, au téléphone avec ma meilleure amie ce jour là! C'était un 26 novembre de l'année 2007.... il me tardait maintenant d'être appelée pour mon stage d'intégration!!! Ce que je ne savais pas c'est que le lendemain, le 27 novembre 2007, allait changer le cours de ma vie tant personnelle que professionnelle... c'est le jour de mon accident du travail.

Mais en attendant, ce jour là était le premier jour du reste de ma vie.

Rentrer chez Air France: tout un art (à la française bien sûr!)

Partager cet article

Repost0

Hublot, mon bel hublot, qui est la plus belle des hôtesses de l'air?

Publié le par Olivia Beltrani

Hublot, mon bel hublot, qui est la plus belle des hôtesses de l'air?

Moi, évidemment!!!

Bon ok... c'est un peu de la triche, puisque je ne suis plus qu'une ex hôtesse de l'air... je vous laisse donc vous disputer la première place du podium, et en attendant aujourd'hui j'avais envie de vous parler un peu de ce qui fait le charme des navigants: l'uniforme.

Depuis plus de 60 ans l'uniforme suit de près les modes, du bibi aux bottes à la "chapeau melon et bottes de cuir", des couleurs sobres à la mode hippy sans oublier bien sûr les années 80 et... ses ratés. Mon Dieu que je suis heureuse d'avoir été une hôtesse des années 2000!!!

Parce que franchement je ne suis pas certaine que vous auriez autant fantasmé sur ça:

Hublot, mon bel hublot, qui est la plus belle des hôtesses de l'air?

Lorsque j'étais chez Airlinair, je rêvais du jour où je me glisserais dans mon bel uniforme Christian Lacroix... surtout avec mes perroquets autour du cou (cf mon précédent article sur Airlinair) et mon manteau taille XXL.

Sincèrement, le plus beau jour après celui où on vous annonce que vous êtes prise chez Air France et après celui du fameux coup de fil du service Carrières pour vous donner votre date d'entrée et d'intégration, est celui où vous passez essayer vos futurs uniformes: la fille qui est en moi exulte à l'idée de passer 2h chez le couturier pour tout essayer, on a l'impression d'être Pretty Woman, sauf qu'à la place de Richard Gere c'est Jean-Cyril (Spinetta de son petit nom) qui paie l'addition! Et l'hôtesse se dit: "enfin je vais ressembler à quelque chose dans l'avion!!".

L'uniforme est un outil primordial dans le métier de navigants: oui, oui, un outil!! Il vous sert à donner naturellement de l'autorité, vous êtes reconnus d'entre tous (au même titre que les policiers, gendarmes, pompiers, prêtres... bah eh, les prêtres vous les reconnaissez direct nan?!), et je pense qu'on y mets un petite poudre magique dans la doublure, parce qu'il vous donne une assurance et une prestance que vous n'avez pas spécialement en jean baskets. Porter un uniforme c'est enfiler votre rôle de navigant, un peu comme un acteur qui se transforme pour jouer son rôle.

Il vous protège aussi: quand les passagers vous font tourner bourrique ou qu'ils vous traitent gentiment de pleins de noms d'oiseau, vous vous rappelez que c'est à l'uniforme qu'ils s'en prennent et non pas à vous! C'est une sorte de carapace sur laquelle tout peut glisser (ou presque, après le prochain qui me traite de s***** il s'en prend une, et en mon nom à moi!!).

L'uniforme rend beau, d'un coup vous vous tenez droite, la tête haute et vous vous sentez belle et classe (encore une fois, c'est plus compliqué avec d'autres uniformes mais bon le concept de base est le même :p ). Encore plus quand il est estampillé "Christian Lacroix". Et sinon, y a moyen d'échanger les mocassins un peu laids (bah oui, ma théorie est qu'on nous a mis des chaussures moches pour pas que les navigants des autres compagnies soient trop aveuglés par notre classe à la française innée, ça permets de rester au même niveau que tous les autres!!!) avec de beaux escarpins Louboutin? Après tout doit bien y avoir moyen de faire un partenariat... faudra que je soumette ma théorie et ma super idée aux grands pontes de la boîte.

Vous l'aurez compris l'uniforme est incontournable: sans lui, pas de navigants!!! Je me souviens d'une fois où j'ai du faire un embarquement en jean-tshirt-converse (je partais en "mise en place" sur Montpellier, c'est à dire que je partais travailler là bas, donc j'avais pris l'avion en "civil" avec l'idée de me changer sur place avant de travailler le soir... sauf que ma valise était introuvable... ah, les erreurs de débutante!!). Non seulement j'étais hyper mal à l'aise, mais les passagers super méfiants!!!! Bon, j'avais fait un chignon pour essayer de leur montrer que oui oui, j'étais bien leur hôtesse sur le vol, m'enfin j'ai bien compris que le chignon ne fait pas tout ce jour là!!! Heureusement à 5mn du départ ma valise fut retrouvée, et j'ai pu me changer dans la soute arrière de l'ATR pour le plus grand bonheur de tous (même que j'étais contente de retrouver mon foulard à volatiles).

L'uniforme est tellement important, que pendant notre stage d'intégration (dont je vous parlerai aussi un jour) et surtout pendant le stage commercial, tous les matins nous sommes mis en rang d'oignon et inspectés de la tête aux pieds, petit tour autour de soi compris! Nous avons le droit aux critiques bien assassines, et parfois à quelques compliments... le stress!! On doit apprendre à composer chaque pièce ensemble correctement et à le porter le plus harmonieusement possible! Pendant cette semaine les équipes de maquillage de Clarins viennent également nous apprendre à nous maquiller pour travailler dans un avion! Et nous avons même un classeur avec photos à l'appui pour nous aider à nous relooker au mieux (si, si jvous jure!!); ce classeur nous explique aussi quels vernis porter, quels bijoux sont autorisés, quelle coupe de cheveux ou de barbe acceptés bref.. vous êtes modelés à l'image d'Air France et de la compagnie parce que vous devenez "l'image de la France à l'étranger". Sacré pression non?!

Ne parlons pas non plus du chignon... il m'aura poursuivi jusqu'à mes derniers jours d'hôtesse!!!! En effet j'ai porté le chignon pendant mes premières années de vol, jusqu'au jour où j'en ai eu marre de tirer à mort sur mes boucles, de devoir mettre mon boudin à 4h du mat et d'avoir presque mal au crâne après une journée avec 15 pinces qui vous rentrent dans le cerveau! J'ai donc tout coupé mais pour rester "règlementaire" j'ai gardé les cheveux au dessus des épaules pour ne pas avoir à refaire un chignon ou piiiiiire un "catogan" tous les jours! Et là les ennuis ont commencé... autant j'avais au moins un compliment par jour par une collègue fan de bouclettes, autant mes supérieurs hiérarchiques m'en auront fait voir de toutes les couleurs! Les boucles chez AF, c'est le mallllll!!! Ce n'est pas "propre", pas "carré" pas, pas, pas...ahhhhh!! J'avais une coupe parfaite, j'étais tirée à 4 épingles mais non la bouclette ça passe pas. Par contre la mèche de la collègue qui lui tombe sur les yeux ça oui ça passe... vous savez pourquoi?! Parce que c'est raide! J'ai eu des rapports élogieux, sur mon travail professionnel etc etc.. et toujours la petite remarque "attention à porter à la coupe de cheveux". J'ai même eu une chef qui m'a demandé d'aller me faire un brushing! Et bien vous savez quoi?! J'ai toujours refusé!! Mon côté rebelle sans doute...

Bref vous l'aurez compris, l'uniforme n'est pas là uniquement pour vous faire fantasmer chers messieurs (et mesdames!), parce que je suis sûre que si vous saviez que la plupart portent un damard sous la veste ou que les collants de contention sont bien serrés sur les cuisseaux, de suite ça change :p

Moi j'ai adoré porter l'uniforme, voilà quelque chose qui me manque de ce métier, parce que je me sentais une wonder woman en puissance... va falloir trouver autre chose maintenant! :)

Hublot, mon bel hublot, qui est la plus belle des hôtesses de l'air?

Partager cet article

Repost0