Rentrer chez Air France: tout un art (à la française bien sûr!)

Publié le par Olivia Beltrani

A quelques jours de souffler mes 7 bougies chez Air France (je m'inquiète un peu, 7 ans, c'est comme pour le couple?! Est ce que je dois me préparer au piiiiiire?!), j'ai envie de vous faire découvrir la journée de sélection PNC chez Air France. Accrochez vos ceintures et préparez vous au décollage c'est tout un programme!

Il faut savoir que les sélections PNC en général sont très complètes, il s'agit de journées entières (voir 2!) où au fur et à mesure vous voyez vos collègues s'asseoir sur des sièges éjectables et vous, bah vous priez Saint Michel (le saint patron de navigant tout de même!) pour ne pas faire partie de la liste des sortants mais bien des entrants! Tout ça pour, il faut bien le dire, le plus souvent des petits contrats renouvelables... Rentrer chez Air France est donc le summum, le best of du best of, la cerise sur la chantilly du gâteau, top of the pop quoi!! Un CDI, une grande compagnie, des avantages, un bon salaire, la gloire... je vous en passe mais le but est là: tu es PNC, tu veux rentrer chez AF. POINT. What else?

Toutes ces sélections m'auront dont préparé à la plus stressante du toutes les sélections. Surtout que pour être tout à fait honnête je m'y suis reprise à 2 fois!! J'ai eu la chance de réussir toutes les sélections des compagnies ici en France (j'ai failli tenter Emirates et finalement me suis ravisée!), mais j'ai échoué une première fois chez Air France, lors de mon entretien final.. la raison? Je cite (je rêve encore de cette phrase la nuit): "vous n'avez pas suffisament étayé votre motivation pour rentrer chez Air France". Franchement, je cherche encore le sens du pourquoi du comment de cette phrase aujourd'hui. Et comme en prime il vous faut attendre 1 an pour prétendre repasser les sélections, je peux vous dire que je l'ai tournée dans tous les sens et j'ai tout imaginé: me tatouer ma motivation sur le front, faire la pom pom girl, coucher? Bon peut être pas jusque là, un tatouage suffit.

Voilà donc comment je suis arrivée lors de cette deuxième journée de sélection: M.O.T.I.V.E.E

L'enjeu est tellement important à ce moment là, que j'ai même pris une chambre d'hôtel pour dormir sur place (la sélection à lieu à Villepinte), alors que j'habitais juste Paris 15° pour être sûre d'être là à 7h45 tapantes, habillée de mon plus beau tailleur, maquillée et coiffée à la perfection. Je trouve que déjà rien que ça, ça prouve une méga motivation non?!

L'ambiance est aussi tendue qu'un string. Pour ma part, j'ai retrouvé des amis et collègues ce jour là, priant bien sûr que je ne me tape pas la honte intégrale en ratant une épreuve devant eux.. ils ont du certainement se dire la même chose!

On vous fait attendre dans une salle qui ressemble à une vrai salle d'embarquement!

Rentrer chez Air France: tout un art (à la française bien sûr!)

Et vous voilà partie pour, vous l'espérez, une trèèèès longue journée!

Première épreuve: l'anglais. Toutes les épreuves sont éliminatoires, mais échouer à celle-ci, c'est un peu comme partir après le premier conseil de Koh-Lanta, clairement tout le monde vous regarde comme un pestiféré. Qui a envie de vivre ça?!

Le test est tout à l'oral, mais il ne s'agit pas que de compréhension mais de logique, synonyme, grammaire... et en prime on vous sert l'anglais à toutes les sauces: irlandaise, australienne, ricaine et même franchouillarde! Bizarrement ce qui vous ferait rire en temps normal vous mets dans un état de panique ce matin là: "mais bordel il veut quoi celui là?! la direction du terminal ou des toilettes??? mais parle normalement espèce d'abruti!!!" Oui, à ce moment là le PNC n'est plus classe, c'est une bête sauvage à l'affût du moindre mot qui pourrait lui permettre de répondre correctement et de ne pas se planter. Le PNC est un humain comme les autres j'arrête pas de vous le dire.

De retour dans votre salle d'attente/embarquement/torture, vous attendez les premiers résultats... et là d'un coup vous entendez ça:

Et oui le vice est poussé jusqu'au bout!! Toute la journée le petit jingle d'ADP résonnera à vos oreilles comme le glas ou la consécration de votre réussite! Encore aujourd'hui, mon cerveau assimile directement ce son à cette salle! Never forget.

Cette douce musique vous annonce donc que les résultats sont proclamés, vous voilà en train de vous lever et de courir devant les écrans en espérant NE PAS voir votre nom. Car uniquement pour cette épreuve, on vous mets la honte jusqu'au bout juste en mettant les noms des non reçus... et là tu vois quelqu'un essayer de partir en crabe pour ne pas être repéré. Trop tard Gérard, on t'a tous vu.

Nous voilà donc partis pour l'épreuve n°2: les tests psychotechniques. Comme ça fait 2 mois que vous potassez vos bouquins et que vous essayez de comprendre pourquoi le triangle B n'est pas de la même famille que les triangles A,C et D, vous avez bon espoir que votre cerveau fasse enfin le lien et comprenne miraculeusement tous ces dessins qui diront de vous si vous êtes logiques et trop trop intelligent! Le but n'est pas de tous les faire en 20mn (d'ailleurs ce serait impossible), mais de les faire BIEN! Alors vous voilà appliquée (surtout pour une littéraire comme moi) et consciencieuse.... bon l'avantage c'est que si tu te rates cette fois ton nom ne sera pas affiché en grandes lettres face à la foule.

Nouveau petit jingle... yes c'est bon!!! Nouveau petit écrémage, mais la pire épreuve reste à venir: l'entretien de groupe. Avant d'aller vous entretuer respectueusement entre collègues, une petite "pause" s'impose, non éliminatoire, les tests de personnalités. Ils seront utilisés uniquement si vous réussisez l'entretien de groupe et que vous vous retrouvez face au recruteur pour l'entretien individuel. Oui, bah ce n'est peut être pas éliminatoire, mais la pression est toujours là: et si je suis une psychopathe psychorigide psychoparanoïaque??? Ma foi, je pense que de toute façon ce qui est fait est fait, à 26 ans on ne peut plus grand chose pour vous. Il faut à tout prix éviter les "je ne sais pas" donc même si les deux extrêmes ne vous conviennent pas à 100%, soyez sûr de vous et décidez!

Revenons donc à l'entretien de groupe... là où vous vous devez de sortir diplomatiquement votre épingle du jeu, sans trop bitcher, tout en vous intégrant à la perfection au groupe, solidarité pnc oblige. Un savant mélange qui est une vraie épreuve casse gueule pour les 3/4 des gens présents. En général les personnalités ressortent d'un coup et avec 3 personnes qui vous observent pendant toute la durée de l'épreuve rien ne leur échappe. Il ne faut pas être négatif, pas individualiste, ne pas prendre la parole au nom du groupe mais il faut tout de même se faire repérer et montrer qui vous êtes et de quoi vous êtes capables. Montrer que vous êtes respectueux, que vous savez vous adapter, que vous travaillez en groupe tout en sachant utiliser vos propres compétences.... je défie quiconque de tenter une telle épreuve, bien plus difficile qu'il n'y parait!!

Vous êtes donc en général un groupe qui organise un voyage (pour moi c'était l'Islande) et chacun a une tâche précise à accomplir tout en respectant certaines contraintes et en faisant au mieux pour le groupe. Au fur et à mesure de l'épreuve il y a des tonnes de complications qui vous tombent dessus: comment gérer? Comment détourner? Je peux vous dire que j'ai vu de tout durant cette épreuve... rester zen, c'est le maître mot! Souriez, vous êtes observés! Même si vous avez envie de faire bouffer son crayon à votre collègue qui a décidé de se reconvertir en G.O et de se la jouer solo, tant pis pour lui :p

Une fois vidé par cette avant dernière épreuve, l'attente est longue, très longue.... le voilà le jingle. Cette fois la foule se précipite moins, ça flippe à mort!!!! Et il y a de quoi: sur les 20 personnes restantes, il y a quoi? 7 personnes retenues peut être. Dont vous. Et là, votre dernier entretien vous revient en tête comme un boomerang et cette foutue motivation pas assez étayée revient vous hanter!! Mais qu'est ce que je vais dire cette fois pour qu'on me prenne?????

L'attente est ici interminable... pour ma part je ne passerais pas avant 3 longues heures... on essaie de discuter et rigoler avec les restants, ma chance est que j'étais avec une amie ce jour là! Mais je suis tout de même restée toute seule à la fin dans cette salle, vraiment impressionnant! Et encore, je ne devais passer mon entretien que 2j plus tard, sauf que j'ai bondi sur l'occasion: une folle a demandé à reporter son rdv car elle disait avoir mal à la tête... ni une, ni deux j'ai proposé d'échanger ma place avec la sienne (suicidaire la nana!!): je vous l'ai dit, suis M.O.T.I.V.E.E

On y est: l'entretien final. Je retombe sur la même recrutrice que l'année passée, une killeuse. J'avais terminé mon entretien sur les rotules l'année d'avant, du coup j'ai peur mais en même temps j'ai 1 an d'airlinair à mon actif, je me sens donc bien plus confiante et sûre de moi et de mes compétences. L'entretien dure facilement 1h... tout se joue maintenant.

Votre avenir est entre vos mains, on ne vient pas ici les mains dans les poches, cet entretien vous le préparez dans les moindres détails, vous avez des mots et des phrases clés dans votre tête que vous savez que vous devez réussir à placer, mais vous devez aussi vous montrer telle que vous êtes, pourquoi c'est VOUS et non pas un autre PNC qui mérite votre place. Et cette place je tuerais presque père et mère pour l'avoir, je vous l'ai dit j'ai les crocs! Je sais que j'ai une chance de réussir et cette chance je veux, je dois la saisir! Je suis votre PNC ;)

J'ai passé quelques entretiens dans ma carrière, certains plus faciles ou cool que d'autres, encore aujourd'hui celui ci a été le plus difficile de toute ma vie professionnelle. On n'est pas là pour rigoler, mais pour mettre des gens dans des avions, voyez? Faut pas se louper. On passe à la loupe votre CV, votre parcours, on essaie de vous déstabiliser, on parle du métier de PNC, de mises en situation totalement improbables, et vous ne flanchez pas, question après question vous êtes présent et répondez du tac au tac. Ensuite on passe à la phase plus "psychologique", on s'appuie de votre fameux test de personnalité et là encore on vous pousse à bout, on essaie de vous déstabiliser, de vous faire douter de vous même et de vos capacités. Et vous y allez, vous donnez tout!! Et la question fatidique: pourquoi Air France et pourquoi vous? Et là.... bah je peux vous dire qu'elle s'est prise ma motivation en pleine face ce jour là!!!!! :)

Et puis un soir vous rentrez du boulot, 2j se sont écoulés depuis cette journée de ouf, vous allumez votre pc, ouvrez votre boîte mail... le mail est là. Le coeur bats à 1000, je clique ou pas?? Et là réponse noir sur blanc: "vous avez passé avec succès les sélections PNC".

Le plus beau mail de ma vie. J'en ai pleuré de joie, au téléphone avec ma meilleure amie ce jour là! C'était un 26 novembre de l'année 2007.... il me tardait maintenant d'être appelée pour mon stage d'intégration!!! Ce que je ne savais pas c'est que le lendemain, le 27 novembre 2007, allait changer le cours de ma vie tant personnelle que professionnelle... c'est le jour de mon accident du travail.

Mais en attendant, ce jour là était le premier jour du reste de ma vie.

Rentrer chez Air France: tout un art (à la française bien sûr!)

Commenter cet article

Sandra 08/02/2020 13:16

Hello, j'ai beaucoup aimé ton article c'est complet est très bien écrit ! Bravo ! je me suis beaucoup retrouvée dans tes experiences pour ma part j'ai passé les entretiens de groupe récemment (je suis une grande vétérante des entretiens de groupes) ca s'est bien passé très confiante je suis bien rodée en revanche mes camarades la cata de ouf ils ne disaient pas mot ! j'ai passé mon entretien fin d’après-midi j'ai été convoquée pour 13 h et mon problème est que le lendemain début d'aprem j'ai eu un mail négatif je l'ai très mal pris car mon groupe avec qui je ss en contact n'a aucunes réponses et les autres personnes non plus elle nous avait dit je répond grand minimum 1 semaine voire deux mais la Le lendemain que pour moi toute seule sachant qu'il y avait plus d'une centaine de candidats cette journée la et que je suis passée fin d'aprem en plus !

Oli81 31/05/2020 21:59

Mince! Désolée je viens seulement de lire ton commentaire... surtout ne baisse pas les bras!! Ça finira par marcher... en espérant surtout que les recrutements reprendront ????????

Emma 05/02/2020 12:31

Merci pour ce récit très réaliste! Cette phrase en noir sur blanc je la souhaite aussi de tout coeur!

Oli81 06/02/2020 11:25

Je vous le souhaite!

Louis 01/01/2019 20:00

super article !

Pour les tests psychotechniques, il y a un site pas mal (c'est pour les pilotes mais ça entraîner super bien) :
https://www.pilotest.com/fr/

Bonne chance !

julie 22/12/2016 10:03

J'adore !!!
Merci pour les conseils :) .
Un autre point de vue sur les sélections en géneral:
http://www.passemoileciel.com/2014/12/trolley-dolley-facile-il-faut-juste-etre-une-grande-becasse-souriante-vous-servez-des-cafes-et-basta-non-hem-pourquoi-est-ce-donc-un

mimou 02/11/2016 11:43

salut je voudrais juste savoir combien de temps dure ces épreuves car j'ai prévu de rentrer en train mais il n'est indiquer nulle part a quelle heure (ou quelle jour) se termine les épreuves. merci de votre réponse.
ps: merci de nous avoir donner les détails de cette journée qui a l'air intensive et merci pour tous les conseils.

Votre ancienne PNC préférée! 07/12/2016 21:33

Tout dépends du nombre de candidats et si vous allez jusqu'au bout ou pas... certains passent l'entretien individuel le lendemain!