Ah!! Un trou d'air!!

Publié le par Olivia Beltrani

Ah!! Un trou d'air!!

Qu'est ce que j'ai pu entendre cette phrase!! Encore aujourd'hui d'ailleurs.... et bien, déjà sachez que non, les trous d'air n'existent pas! C'est une expression, l'impression de "tomber dans un trou" mais en réalité il s'agit de turbulences, plus ou moins violentes certes, mais de turbulences météo!

Face aux nombreuses questions reçues, aujourd'hui j'ai donc envie de vous écrire un article un peu plus technique, en espérant que cela vous permettra de comprendre et surtout d'appréhender un peu moins cet aspect désagréable mais tellement habituel lors d'un vol!

En effet lorsque l'on devient PNC ou PNT, nous suivons des cours théoriques sur l'avion, et sur tous les aspects techniques et météorologique autour de celui-ci: je pense que cela aide à démystifier toutes les sensations que l'on peut ressentir une fois à bord. Après tout, nous avons toujours peur de l'inconnu, alors quand on sait pourquoi telle ou telle chose se produit, la peur nous lâche!

Très succintement, une turbulence est un changement d'air autour de l'avion. Ni plus ni moins. Après les sensations et le type de turbulence changent selon qu'elles aient lieu en ciel clair, autour d'un orage, en cas de changement de température, turbulences dites "de sillage" etc... Cela donnera lieu à des secousses plus ou moins violentes, à des chutes (mais jamais de centaines de mètres comme on a l'impression lorsque cela se produit). Sachez que les ailes d'un avion ne cassent PAS, cela n'est jamais arrivé pendant des turbulences. Et contrairement aux "on dit", aucun avion n'est jamais tombé à cause de turbulences, cela est beaucoup plus complexe et en général lié à la gestion humaine, à d'autres causes moteur ou panne etc...

Par contre je tiens à vous le rappeler: elles peuvent vous, nous, blesser, et non ce n'est pas juste pour vous dire de rester assis, ceinture attachées: des turbulences violentes peuvent faire de gros dégâts sur VOUS et être de ce fait très dangereuses. Et même parmi les PNC... des os cassés (côtes contre des accoudoirs, sacrum, voire même des traumatismes crâniens...), des lésions internes.... lorsqu'on vous donne ce genre de consigne, ce n'est pas à la légère!

Alors parfois c'est vrai on annonce des turbulences et finalement on ne ressent pas grand chose: ma foi, vaut mieux prévenir que guérir non?

Il m'est arrivé d'être soulevée comme si j'étais en apensanteur, de me retrouver sur les genoux d'un passager (qui semblait très, très content..!!), voir même d'avoir une otite barotraumatique! J'ai vu des collègues être malades, j'ai passé un vol assise la tête verte comme Shrek, je me suis même retrouvée coincée dans les toilettes à ne pas savoir en sortir tellement ça bougeait! Mais voilà il ne faut pas en avoir peur, même si je vous l'accorde parfois certaines turbulences sont très très impressionnantes!

"PNC, ici le poste de pilotage, turbulences sévères": à quelques mots près selon les compagnies, ceci est l'annonce pour nous indiquer que ça va secouer vraiment fort et que là on doit trouver asap de quoi nous sécuriser et sécuriser notre matériel (lorsqu'on est en plein service par exemple). Dites vous bien que là, va falloir avoir certainement l'estomac accroché (et prier pour que le poulet ne reparte pas par là où il est entré....). Pas le moment d'aller aux toilettes, compris?! Parfois j'ai l'impression que non alors désolée si je me répète... :p

Sachez enfin que les pilotes sont entraînés pour ce genre d'évènement, ils voient arriver les turbulences et à 90% du temps ils sont capables de les éviter!

Le mot de la fin sera donc très clair et précis: fasten your seat belts!!!!!

Commenter cet article