Bienvenue chez Airlinair! (vismavie, chapitre 2!)

Publié le par Olivia Beltrani

Bienvenue chez Airlinair! (vismavie, chapitre 2!)

... ou plutôt chez Air Kinder... parce que chaque jour est une surprise! Ok ce n'est pas très sympa de dire ça, mais c'était une blagounette qui courait à l'époque où je suis rentrée chez A5 (le code IATA pour Airlinair) et que j'ai commencé à travailler comme hôtesse de l'air! Parce que bosser pour Airlinair et sur ATR aura été une sacrée expérience, dans le bon comme dans le mauvais sens!!

Airlinair a été la première compagnie pour laquelle j'ai travaillé c'était en 2007 (mince ça ne me rajeunit pas tout ça!!)... mon premier CDD dans l'aérien et je peux vous dire que je n'étais pas peu fière d'avoir décroché un contrat de 6 mois quand dans les autres compagnies les contrats étaient plutôt de 1 ou 2 mois voir au vol.... ok, j'allais faire des vols vers des contrées totalement inconnues pour moi (Brive la Gaillarde, Lannion, Aurillac...) mais mon objectif final était: Air France et travailler! Alors à moi les courts courriers, les nuits courtes, les rotations avec 5 vols par jour.... et surtout, l'expérience de travailler toute seule comme une grande dans un avion (ou un coucou, comme vous préférez).

Oui comme vous avez pu le voir, l'ATR est bien un avion à hélices. Oui, oui. Ce n'est pas un très grand avion (50 à 75 passagers max), il fait peur à tous ceux qui n'ont jamais volé dessus, il est bruyant, un peu vieillot et exigu, et parfois un peu en kit faut bien l'avouer :p mais vous avez devant vous un avion sûr, solide et sur lequel une jeune hôtesse comme je l'étais peut se vanter de se forger une expérience comme peu ailleurs!! 6 mois là dessus et vous êtes une cheftaine hors paire: normal, vous êtes toute seule là dedans, ou max à 2! Alors à vous la préparation du vol, le briefing avec les PNT, la préparation de l'avion, le vol... la TOTALE!!! Autant vous dire qu'il y a de quoi flipouiller un peu (beaucoup) lors de votre lâcher (= premier vol en solo)....moi j'ai eu de la chance, pour mon baptême j'ai eu le droit à un arrêt-décollage dans la neige, on s'est retrouvés hors piste, avec une évacuation d'urgence... tout va bien, ça faisait à peine 4 mois que j'avais mon CSS et 2 semaines que je bossais chez Airlinair ("surtout restons calmes!!"). Mouais, j'aurais peut être dû tilter à ce moment là: le chat noir se mettait doucement mais sûrement en marche!!!!

Airlinair ce sont donc des vols "transverses" en France, un peu en Angleterre et parfois des vols corporate ou VIP: j'ai tout testé, j'ai tout vécu. Les grèves, les pannes moteurs qui vous font rentrer en train (merci la SNCF de me ramener chez moi alors que j'ai un avion fait pour ça à la base), les footballeurs de l'équipe de Toulouse qui se comportent comme des chimpanzés et qui vous jettent des boulettes de pain dans la tronche (et après vous vous demandez pourquoi j'ai une haute estime des footballeurs), des rugbymans bien plus sérieux mais qui ont souffert le martyr dans les sièges dignes des minimoys de l'avion, des PDG de Renault en route pour les 24h du Mans, des habitués de la ligne qui vous claquent la bise, des fous (ça y en a partout je vous l'accorde), des gens paniqués à l'idée de monter dans "ça", et surtout surtout.... des tonnes de fous rires!!!

Je l'avoue, ça n'a pas toujours été facile de travailler chez Airlinair, pendant toute l'année écoulée je n'attendais qu'une chose: être prise chez Air France! Mais je ne pourrais jamais oublier l'ambiance géniale qui regnait! Des vols à pleurer de rire, des soirées de ouuuf! Et surtout des équipages supers, soudés (forcément à 3 ou 4, vaut mieux sinon je ne vous dis pas l'enfer), des amitiés qui se sont crées, parfois des aventures de dingue!

Par contre je fais encore des cauchemars sur l'uniforme... sincèrement une horreur! Je n'ai d'ailleurs aucune photo de moi dans cet accoutrement, qui n'était pas à ma taille, avec un bleu pétant et franchement transparent et surtout... surtout... le foulard avec 12 perroquets (oui 12 je les ai comptés maintes et maintes fois me demandant: "pourquoi??"), sur fond orange.... et le perroquet, bah 12 Ara un peu comme lui:

Bienvenue chez Airlinair! (vismavie, chapitre 2!)

Pour la petite histoire, notre PDG de l'époque était fan de perroquets, au point où nous en avions 2 dans nos locaux, qui parfois se baladaient tranquillement dans les couloirs (et là vous croisez les doigts pour qu'ils ne vous prennent pas pour cible), d'où le logo et malheureusement ces 12 volatiles sur un foulard déjà hideux. Je vous laisse imaginer l'émotion le jour où j'ai enfilé pour la première fois mon uniforme made by Christian Lacroix...!

Airlinair, air galère aussi... je n'ai jamais eu autant de "nogo" dans ma carrière qu'ici! Nogo = non, ce ne sont pas les no go zones, mais plutôt l'immobilisation de l'avion pour problème technique. J'en ai eu à la pelle.... alors parfois je restais coincée plusieurs jours quelque part (comme à Lannion, où j'étais juste partie avec mon pyg et ma trousse de toilettes pensant rentrer le lendemain... me voilà 24h après en train de demander au commandant de bord de m'accompagner faire les boutiques pour m'habiller de la tête aux pieds!!! nous sommes rentrés en train 3j après :p), ou chez moi (bien mieux), ou en train de faire demi tour à cause d'un bout de scotch qui était censé tenir une hélice (euh comme dire là c'est moi qui suis nogo!!!!).

Airlinair ou l'apprentissage de ma vie d'hôtesse: les années ont passé, alors aujourd'hui j'en garde plus le souvenir d'une première expérience riche de cette nouvelle vie, et qui m'a permis par la suite d'entrer chez Air France! Airlinair aura été un peu l'anti chambre de la grande et prestigieuse compagnie nationale, où j'ai pu y faire mes armes et prendre beaucoup, beaucoup d'assurance et de confiance! Je sais aujourd'hui que je n'aurais sans doute pas été l'hôtesse que j'étais si je n'avais pas eu cette année pour apprendre réellement ce métier alors je n'ai qu'une chose à dire: merci A5! ;)

Commenter cet article